Le petit-déjeuner idéal pour  bien démarrer la journée… 

…. Et la finir !

Fut un temps où j’étais la 1ère adepte du  » le petit déjeuner ? Pas besoin ! », préférant gratter quelques minutes supplémentaires sous la couette plutôt que de le perdre à remplir mon estomac (ça c’était avant d’avoir un bout de chou qui se et VOUS réveille à l’aube…)

Et puis la journée se déroulait comme à l’accoutumée avec des phénomènes étranges, mais à la fois tellement familiers que je ne me posais pas la moindre question : difficulté à émerger le matin (OK, je ne suis pas matinale, mais ça n’expliquait pas à 100% ce brouillard dans ma tête jusque 10h-11h), faim à midi avec repas avalé en 2 minutes, envie de grignoter et de sucré exponentielle au fur et à mesure de l’avancée de la journée, coup de barre en début et fin d’après-midi…

Jusqu’au jour où j’ai commencé à me sustenter dès le réveil et, ô miracle, tous ces phénomènes ont disparu petit à petit. Certes, nous ne sommes pas tous égaux face à l’absence de petit-déjeuner, mais commencer la journée par un petit déjeuner équilibré et sain est d’une importance capitale :

– Il conditionne votre éveil et votre motivation pour la journée : la dopamine, neuromédiateur qui constitue votre « starter », est synthétisée le matin et ce, à partir d’un acide aminé abondant dans les protéines animales : la tyrosine.

– Il permet de nourrir le corps avec les nutriments essentiels et de faire le plein d’énergie pour la journée après une nuit de jeûne…

– Et ce faisant, il favorise la satiété et donc un meilleur contrôle du poids en réduisant les envies de grignotage tout au long de la journée…

Mais encore faut-il opter pour le bon petit-déjeuner !

Le fameux p’tit dej classique français avec ses délicieuses tartines de pain blanc + beurre et confiture + jus de fruits et/ou bol de lait avec céréales, et bien c’est tout simplement … OUT (autorisé le week-end si vous êtes accros, mais potentiellement vous ne souhaiterez plus y revenir quand vous aurez essayé autre chose !).

Alors à quoi ressemble un petit-déjeuner idéal ? Il se compose d’une dominante de protéines animales (oeuf, saumon, fromage de chèvre ou brebis…), qui seront associées à des lipides de bonne qualité (des oléagineux comme des amandes, noisettes, etc, pour les fameux omega 3, mais aussi d’un peu de beurre !).

Plusieurs bénéfices et notamment : optimisation de la synthèse de dopamine (merci les protéines animales) pour commencer la journée de bonne humeur et éveillé; sensation de satiété maximisée grâce à l’alliance protéines-lipides (les lipides constituent une réserve d’énergie pour la journée), qui permet en outre une meilleure assimilation des glucides.

Ces derniers (les glucides, il faut suivre…ou changer de formule de petit-déj :)) représentent donc une infime partie de ce repas, contrairement au modèle français qui mise tout sur ce macro-nutriment : si vous avez des crises d’hypoglycémie et des difficultés à vous concentrer le matin, vous saurez maintenant pourquoi…

Et pour celles qui n’auraient pas le temps de se préparer un bon petit déjeuner sain le matin, il existe aussi des solutions rapides et équilibrées …

Bon PETIT DEJ !